La fasciathérapie, pour qui ?

La fasciathérapie, pour qui ?
QUEL CHAMP D'APPLICATION POUR LA FASCIATHÉRAPIE ?

De l’omniprésence des fascias partout dans le corps, de leur fonction de tissus de soutient et de lien de communication, découle un champ d’application très large.

La fasciathérapie, pour qui et pour quoi ?

Douleurs articulaires

La Fasciathérapie soulage efficacement les douleurs articulaires et musculaires (lombalgie, sciatique, entorse, tendinite, capsulite, algodysrophie, arthrite, périarthrite, etc ..)

Troubles fonctionnels

Mais la fasciathérapie est aussi un accompagnement efficace pour les troubles fonctionnels. Les praticiens la recommandent :

  • En traumatologie et Rhumatologie pour les douleurs musculaires et articulaires (lombalgie, sciatique, entorse, tendinite, capsulite, algodysrophie, arthrite, périarthrite, Ect..)
  • Pour les troubles digestifs (acidité, reflux, ballonnements, troubles du transit, ect…)
  • Pour les troubles ORL (certains acouphènes, vertiges, sinusites chroniques, ect…)
  • Pour les troubles oculaires (migraines ophtalmiques, diplopie, ect…)
Anxiété, dépression, drainage…

La Fasciathérapie est un bon soutien pour : l’anxiété, la dépression, pour drainer les tissus après une intervention chirurgicale, ou encore pour relancer l’organisme et stimuler l’homéostasie dans les traitements de chimiothérapie ou de radiothérapie.

Elle sera un petit coup de pouce qui favorisera le processus de guérison.

En gardant présent à l’esprit que c’est le corps qui fait le travail.

J’appelle cependant l’attention du lecteur sur le fait que la Fasciapulsologie (ou Fasciathérapie), est un soin d’accompagnement. Elle ne peut se substituer en aucun cas à une consultation et à un diagnostic médical.