Les sensations dans le sport de haut niveau?

by thelmaetfleur
Les sensations dans le sport de haut niveau?

La sensation, c’est quelque chose qui me parle et me touche de près, c’est même quelque chose d’intime. Après des années et des heures d’entraînement d’abord en tant que danseuse où j’ai appris à maîtriser mon corps, à intégrer l’espace et à laisser l’émotion moduler mon geste. Puis  par l’écoute de  la dynamique interne de mon corps développée par la pratique du Yoga (que j’ai découvert il a une vingtaine d’années et qui depuis lors ne m’a plus quitté). Et finalement par la Fasciathérapie qui me permet de rentrer en résonance avec le corps des autres.Tout ça pour dire que j’ai été interpellée récemment par une réflexion de Philippe Lucas lors d’une interview au sujet des sensations des athlètes. Il apparaît que ses nageurs après un arrêt de leur entraînement de 15 jours mettent 1 mois à retrouver leurs sensations.Ceci m’a évidemment renvoyé à mon vécu personnel, à la reprise de mes entraînements de danseuse après les vacances, à la maîtrise d’une technique qui pour aussi raffinée qu’elle fut, restée une approche très mécanique du geste.

La découverte du Yoga fut pour moi une révélation, le développement des perceptions internes me permit d’accéder à la dimension énergétique du mouvement, d’habiter mes gestes et de rééquilibrer mon corps.

Je ne craignais plus les périodes de repos car je savais que ces ruptures m’apportaient au contraire un regard neuf donc des sensations nouvelles qui ouvraient mon champ de vision  et que les repères se remettaient très rapidement en place.

Alors je m’interroge, à quand les préparations physiques où l’on intégrera un peu d’écoute? 
Et si c’était un plus pour la performance?
Sportifs, qu’en pensez-vous?

Marie

Related Articles