Quand le toucher devient subtil

by thelmaetfleur
Quand le toucher devient subtil

Je souhaite dans ce blog vous faire partager mes passions et mes coups de cœur. 
Aujourd’hui, je voudrais vous parler du métier passionnant que j’exerce depuis maintenant dix ans, la Fasciapulsologie (ou Fasciathérapie).
Dès mon plus jeune âge, je me suis aperçue que bouger était essentiel pour que je me sente bien. C’est sans doute ce qui m’a poussé au départ, à devenir danseuse.

Plus tard, lorsque j’ai découvert le Yoga j’ai appris grâce à la respiration et à l’écoute des tissus (les fascias), comment harmoniser mon corps et devenir actrice de mon propre bien être.
Les Fascias, nous y voilà, mais de quoi s’agit-il ?

Ce sont les tissus et les membranes qui enveloppent, cloisonnent, protègent et mettent en relation, tous les organes, les nerfs, les muscles, les vaisseaux, de la tête aux pieds et de la surface à la profondeur. C’est un gigantesque réseau à travers lequel, transitent et circulent toutes les informations nécessaires à notre survie, ils sont le siège de notre métabolisme.C’est aussi grâce à eux que nous pouvons bouger et que nos mouvements s’organisent dans la cohérence.

La dynamique physiologique tient une place essentielle pour maintenir un bon état de santé.

Or cette dynamique est sous la forte dépendance des conditions de circulation des liquides dans le corps et donc de la qualité des tissus et en particulier de celle des fascias. Ils sont un élément clef dans le maintien de l’équilibre interne.

 

Ces fascias sont animés d’un mouvement permanent et autonome.Mais il arrive parfois que pour des raisons diverses, certains fascias perdent leur mobilité et ne jouent plus leur rôle d’interface. Il se crée alors une lésion qui va se répercuter de proche en proche et évoluer vers ce qu’on appelle dans le jargon des thérapeutes, une chaîne pathologique. 

Le fasciathérapeute exerce alors des pressions légères sur des points précis du corps en relation avec les endroits qu’il perçoit immobiles.

Il utilise la force dynamique du corps pour libérer les blocages articulaires ou viscéraux qui ont été repérés.

La Fasciatpulsologie est une technique douce qui ne présente pas de risques majeurs car il n’y a pas de manipulation. 

Pour terminer, voici les bonnes résolutions que vous devrez prendre en 2008 si vous voulez préserver la qualité de vos fascias :
–    Une bonne hygiène alimentaire, ça c’est la base!
–    Une pratique régulière d’un sport qui essouffle, pour stimuler le système endocrinien.
–    Faire des étirements, plûtot du Yoga parce qu’il favorise l’équilibre du système neurovégétatif.
–    Apprendre à relativiser.

Bon courage pour entreprendre ce programme si vous vous sentez concernés et à la prochaine note.
Marie

Je vous découvre avec ce blog riche d'infos..... 
je vois que nous sommes sur les mêmes horizon... 
viadéo.. monde nouveau.. bien être ... Accompagner Autrement... 
passez lire sur mon blog, 
vous me direz au plaisir de vous connaitre, bien à vous 
Mahé | 08 mars 2008 à 20:26
Mahé
Je suis heureuse de voir que j'applique ces bonnes résolutions pour l'année 2008 
et que les effets positifs se font clairement ressentir. 
Je n'ai plus qu'à passer à l'étape suivante: une séance de fasciapulsologie....
Isa, le 31 janvier 2008 à 17:27.
Isa

Related Articles