Les bienfaits du Yoga

by thelmaetfleur
Les bienfaits du Yoga

Depuis la création de ce blog, je n'ai pas encore publié de note sur un sujet qui pourtant me tient à coeur, le Yoga… je pratique le Yoga depuis 1984, or plus j’approfondis mon expérience, plus j’éprouve les bienfaits de cette pratique. Cet enseignement traditionnel, qui véhicule des connaissances vieilles de plusieurs siècles, est non seulement toujours d’actualité mais devient aujourd’hui, une nécessité face aux pressions de la vie moderne.

Depuis la nuit des temps, les organismes vivants ont développé pour leur survie des stratégies d’adaptation de plus en plus diversifiées et complexes. Cette évolution a abouti au modèle le plus élaborée des espèces animales, l’homme.
La nature, qui fonctionne à l’économie, a pour principe de garder les stratégies qui ont fait leurs preuves au cours de l’évolution. Et c’est ainsi que notre système nerveux s’est développé, gardant inscrit en lui ces mémoires primitives conditionnées à agir pour leur survie. Cette adaptation au milieu nous a contraints à porter notre attention là où elle est le plus nécessaire, notre environnement. 
Aujourd’hui, le milieu est plutôt moins hostile, pourtant au quotidien, nos organes des sens sont toujours réquisitionnés au service de l’action et de la durée.
Mais le fait que nous portions notre attention, sur les phénomènes extérieurs ou sur les images en provenance de l’intérieur (de notre mental), ne signifie pas que la représentation continue que nous avons naturellement de l’arrière-plan de notre corps soit absente. Et l’on peut s’en rendre compte lorsqu’une douleur ou un malaise apparaissent de façon soudaine. L’état d’arrière-plan du corps fait l’objet d’une surveillance continuelle et d’après Antonio Damasio, il est même le support de notre identité individuelle.

Depuis la nuit des temps, les organismes vivants ont développé pour leur survie des stratégies d’adaptation de plus en plus diversifiées et complexes. Cette évolution a abouti au modèle le plus élaborée des espèces animales, l’homme.
La nature, qui fonctionne à l’économie, a pour principe de garder les stratégies qui ont fait leurs preuves au cours de l’évolution. Et c’est ainsi que notre système nerveux s’est développé, gardant inscrit en lui ces mémoires primitives conditionnées à agir pour leur survie. Cette adaptation au milieu nous a contraints à porter notre attention là où elle est le plus nécessaire, notre environnement. 
Aujourd’hui, le milieu est plutôt moins hostile, pourtant au quotidien, nos organes des sens sont toujours réquisitionnés au service de l’action et de la durée.
Mais le fait que nous portions notre attention, sur les phénomènes extérieurs ou sur les images en provenance de l’intérieur (de notre mental), ne signifie pas que la représentation continue que nous avons naturellement de l’arrière-plan de notre corps soit absente. Et l’on peut s’en rendre compte lorsqu’une douleur ou un malaise apparaissent de façon soudaine. L’état d’arrière-plan du corps fait l’objet d’une surveillance continuelle et d’après Antonio Damasio, il est même le support de notre identité individuelle.Je cite : « Notre sens de l’identité individuelle est ancré sur cet îlot d’illusoire permanence du vivant, cadre de référence par rapport auquel nous pouvons prendre conscience des innombrables autres choses qui, manifestement, changent tout autour de notre organisme. » ( L’erreur de Descartes - Antonio Damasio professeur de neurologie, de neurosciences et de psychologie).

Dans nos sociétés modernes, l’accélération de notre mode de vie ainsi que la fréquence des stimulations visuelles et auditives, brouille encore un peu plus cette perception que nous avons de l’arrière-plan de notre corps qui est à l’origine de notre sentiment d’être. Ce qui contribue largement à détériorer l’équilibre de notre système nerveux et de notre organisme en général.

Le Yoga nous offre la possibilité de renouer le contact et d’observer les modifications de notre milieu interne, ainsi que les outils pour l’harmoniser. Le Yoga assoit traditionnellement sa pratique sur huit piliers. Je vous en livre mon décryptage auquel j’ai volontairement donné une interprétation biologique.
Yama et Nyama sont les règles éthiques que nous devons respecter afin de nous libérer de nos instincts archaïques et des fluctuations créées par nos émotions.
Cf. : Antonio Damasio

Les asanas sont les postures, les exercices musculaires que l’on pratique pour maintenir le corps en bonne santé et pour nous ancrer dans la réalité.
Le pranayama, le souffle, donne aux postures, leur dimension énergétique, il harmonise et rythme les chaînes musculaires, et restaure l’équilibre physiologique et psychologique.
Pratyahara est la perception que l’on développe du milieu interne du corps en tournant notre attention vers l’intérieur. C’est par cette capacité de double observation (intérieure et extérieure) que le Yoga devient une voie de connaissance
Dharana est la concentration de l’attention que nous portons sur un processus sensoriel pour en observer l’évolution. C’est un état d’absorption complet avec l’objet observé.
Dhyâna est l’état d’attention et d’absorption que nous déployons sur plusieurs modalités sensorielles en même temps et qui nous conduit à la contemplation et à la vacuité
Samadhi est l’aboutissement, l’ouverture du champ de conscience et le mouvement d’intégration dans l’instant.

Tous ces événements se produisent bien évidemment via notre système somato sensoriel et avec pour interface nos fascias.
Les résultats d’expériences conduites dans le cadre d’études faites en neurosciences ou médecine, valident aujourd’hui, l’efficacité de ces techniques. Je pense notamment à l’étude faite par le Dr. David Servan-Schreiber sur la cohérence cardiaque.

Il est possible que mon approche très pragmatique du Yoga fasse réagir certains puristes……
Leurs commentaires et leurs points de vue sont bien sûr les bienvenus.
                                                                                                                                                          À bientôt pour une prochaine note.

 

Related Articles